recherches

12 octobre 2012

fin des droits de l'homme

La déclaration Universelle des droits de l'homme n'existe plus, et les droits de l'homme non plus. Le président de la France l'a officiellement annoncé le 25 septembre 2012 devant l'ONU.

Il explique que les hommes se sont trompés en 1948 quand ils ont adopté la déclaration Universelle des Droits de l'homme. et bien oui : on ne peut pas défendre des droits d'une espèce. On ne peut pas défendre des droits d'un coupable, d'un destructeur de la planète. On ne peut que lui imposer des devoirs; des devoirs par rapports aux autres espèces de la planète. C'est le sens même de la loi et du préambule ainsi que des différents articles de la Déclaration Universelle : seul le titre : Déclaration Universelle des droits de l'homme était faux : l'homme est un animal, un être, un individu, une personne.

dans le préambule, il est évoqué les actes de barbarie commis pendant des milliers d'années. Les actes de barbarie ont été commis sur les arbres, les forêts défrichées pour pratiquer l'agriculture, les oiseaux qui n'avaient plus d'habitats à cause de la destruction de ces forêts et qui étaient tués par les agriculteurs....... un nombre d'espèces très important victime de l'homme, parce que l'homme n'était pas en équilibre avec la nature à cause de la pratique de l'agriculture et de beaucoup d'autres fautes, conduisant à une populations humaine de sept milliards d'habitants : le commandant Cousteau disait que la population mondiale devait être de 600 millions d'habitants afin que l'homme soit en équilibre avec la nature.

Et, pour retrouver cet équilibre avec la nature, il faut qu'une loi universelle punissent les coupables des actes de barbarie, c'est à dire punissent les hommes, afin que les hommes laissent les forêts repousser et retrouvent un nombre de 600 000 d'habitants pour la planète entière. L'application de la Déclaration Universelle à partir du 25 septembre 2012 permettra cela.

L'article 1 et suivant dit "l'individu", "la personne", et pas l'homme. Vous pouvez aller ces articles de la Déclaration Universelle, et vous étonnez que les hommes n'aient pas réussi avant François Hollande à dire la vérité.

Voila maintenant retranscrit ce qu'à dit François Hollande ce jour là :

Monsieur le secrétaire Général (c'est moi, Nicolas Sarkozy)

mesdames et messieurs les représentants de vos états (détachement des hommes dans cette déclaration)

C'est la première fois que je m'adresse à cette tribune , aux nations unis

Je le fais avec émotion, parce que je mesure ce que l'ONU est pour notre monde, et à été pour notre histoire

L'ONU est issue d'une longue histoire

Ces valeurs et ces droits sont encore trop souvent bafoués, dans notre monde

Je viens rappeler à cette tribune des valeurs qui n'appartiennent à aucun peuple; qui ne sont la propriété d'aucun continent, qui ne sont le privilège d'aucune fraction de la population

Je viens parler au nom de valeurs universelles que la France à toujours proclamé (faire la guerre, symbolisé en France par le Général de Gaulles...)

Je viens aussi rappeler à cette tribune des valeurs qui n'appartiennent à aucun peuple, qui ne sont pas propriété d'aucun continent

Je le fais avec responsabilité, car la France est membre permanent du Conseil de Sécurité, et donc a des devoirs (c'est le plus important : déclencher les guerres entre les hommes pour diminuer leur population, en demandant au Conseil de Sécurité d'être chargé de maintenir la guerre, et non plus de maintenir la paix)

et des droits qui sont ceux de tout être, humains (les arbres, qui sont des personnes, des êtres, des individus, sont en colère et parlent à travers François Hollande et moi, le Secrétaire, la vérité, parce que nous sommes tous les deux très souvent entrain de nous promener au milieu des arbres et que nous parvenons à conserver notre indépendance... en espérant que les autres représentants des membres des nations-unis aussi)

: la liberté; la sûreté, la résistance, l'oppression, (François Hollande évoquait la semaine précédente le drame des cent mille hectares de forêts qui disparaissaient chaque année en Asie)

surtout que nous affrontons trois grandes menaces, que nous devons regarder en face

La première, c'est le menace du fanatisme qui nourrit des violences : nous l'avons encore vu ces derniers jours (le fanatisme est l'agriculture, ou encore la conception de Droits de l'homme qui n'est pas sortie de vos esprits, humains)

La seconde, c'est l'économie mondiale, et qui en plus entretien des inégalités insupportables (considérons que les riches soient les hommes et que les pauvres soient les autres espèces; supposons qu'il faille, dans toutes les religions, respecter la loi du Coran qui exige que l'on donne son argent aux pauvres quand on en a; et sachez que l'argent est anormal, et doit disparaître : c'est ainsi que les arbres repousseront et que l'homme se rééquilibrera)

La troisième menace, c'est le dérèglement du climat qui met en menace la survie de la planète ( humains, biffez cette phrase : le président Français à parlé, et a dit : "seconde menace" au lieu de deuxième; et changer l'appellation : seconde guerre mondiale pour dire : "deuxième guerre mondiale")

C'est donc la mission des nations Unis que de relever ces défis, et de trouver ensemble les réponses justes et fortes;

Justes car sans la justice, la force est aveugle (les hommes n'avaient pas compris la Déclaration Universelle et on écrit "droit de l'homme" au lieu de " droits de la personne)

fortes, parce que, sans la force, la justice est impuissante...

 

 

artdelaguerre (extrait du prochain livre de Nicolas Sarkozy)

 

La Déclaration Universelle.

Elle ne concerne pas les droits de l'homme, contrairement à une idée répandue, mais les droits de l'individu ; les droits de l'être ; les droits de la personne.

  • L'individu, l'être, la personne, n'est pas seulement un homme, mais tout individu, toute personne, tout être : homme, chimpanzé, moineau, mésange, geai, chêne, pommier, baobab....  La Déclaration Universelle des droits de l'homme n'existe pas : seule existe la Déclaration Universelle des droits de l'individu.

 

Posté par liontigrepuma à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Manuscrit proposé aux éditeurs.

Assis à côté d'une jeune fille dans la bibliothèque François Mittérant, je lis un livre afin de réchapper à son manifeste détraquement - à la bibliothèque, on peut facilement me repérer : je suis toujours assis à côté des cas, des tarés, des bizarres et des mal réglés. La jeune fille à côté de moi est une tout jeune étudiante. Elle est assise devant son ordinateur portable et recopie un cours pris sur du papier. Je n'ai pas l'habitude d'observer les activités de mes voisins de tables, tout jeunes étudiants charmants et pour tout dire irréprochables. Mais j'ai la chance – ou la malchance – d'avoir à côté de moi des jeunes en déshérences, venu se réfugier dans la bibliothèque afin de fuir, sans doute, une solitude et de finir la journée difficile, comme d'habitude ; sans doute, cette jeune fille était seule dans son coin das l'amphithéâtre ou dans une salle d'études dirigées ; sans doute mangea- t-elle seule, dans son coin, au restaurant universitaire, car ses parents lui ont dit : « bien : éèlve, tu mangeras au restaurant universitaire parce que les tickets ne sont pas trop chers ». Tout simplement. Puis passa l'après midi assidûment à sa spécialisation – la solitaire – ou du moins la voie qu'elle a choisit par cette vie universitaire. Et, pour sûr, je l'ai trouvé ce soir toute seule, au fond de la grande salle de lecture de la bibliothèque, le dos au mur, écornée..... et me suis assis à côté d'elle. Je l'entends, là, frapper sur son clavier d'ordinateur, à côté de moi. Il suffit de ressentir les fibration de la table pour savoir qu'elle est entrain de recopier son cours sur son ordinateur. Elle tape avec deux doigts, indélicatement, depuis une heure. La disharmonie de son activité se traduit par des stigmates sur le visage, sous le nez, descendant jusqu'aux commissures des lèvres, identiques aux marques sur les visages des grands champions cyclistes... mais la toute jeunette est une jeune fille de vingt ans dépourvue de force, - comme toute les jeunes filles de vingt ans, c'est notoire. Elle fait partie de la gente féminine ; des demoiselles.... qui ont besoin d'un garçon pour être équilibrées, oserais-je dire par hypothèse, disponible même pour essayer de l'apprivoiser et de soigner son malaise. Elle est mignonne, malgré ces marques sur le visage, assez rares à observer chez les jeunes filles, les demoiselles assises en face de moi ou à côté. Et le vibrations de la table quand elle tape des deux doigts sur son clavier n'infirme pas mon affirmation : il s'agit bien d'une jeune fille ; c'est à dire d'une personne féminine, sans grande force, nécessiteuse des bras d'un homme fort pour la protéger, et faire sa vie. Les vibrations dans la tables sont paradoxales, et pourrait faire accroire qu'il s'agit d'un jeune homme très fort et détraqué, comme il en existe encore dans ces étranges quartiers des résidences universitaires ; d'un gros garçon venu faire ses études, fort comme un torau, tapant avec deux grands doigts énormes sur les touches de son piano – un superbe ordinateur azerty que toute personne équilibrée utilise en tapant des dix doigts dès le départ, dans la méthode, restant logique et concentré : beaucoup de demoiselles et de jeunes garçons travaillant régulièrement dans la salle universitaire savent ainsi taper harmonieusement des dix doigts sur leur clavier. Mais cette infirme est, j'en suis sûr, déséquilibrée.

C'est paradoxale ; c'est triste...... car, j'insiste : la jeune fille a un jolie visage ; un visage de jeune fille normal, porté par un corps bien proportionné. Je ne l'ai pas vu évoluer encore dans les allées de la salle G, la salle de la bibliothèque consacrée à la littérature. Mais j'ose espérer..... pour pondérer la description objective et très dure.

Mais, à la réflexion, ne dois-je pas, moi aussi, me remettre en question ? Me suis-je assis vraiment par hasard à côté de cette jeune demoiselle ? Là, au fond de la salle : je suis assis à sa droite. Il n'y a personne à sa gauche, sauf l'allée où elle est allé puis revenu pour me montrer, à l'instant, ses potentiels, ses qualités.

Ce questionnement me vient en pensant que je suis aussi enclin à porter sur le visage ces stigmates désagréables parfois pour un interlocuteur, une personne assise en face de moi. Je suis , également, mais de façon durable, irrévocable, un raté, contrairement. à elle ; un homme sans âge ; un quadragénaire.

Un jeune garçon regarde en face de moi sur son papier un quadrilatère : les étudiants sont pour la plupart entrain de réviser, de mémoriser, d'assimiler, de faire leurs devoirs. Ce seront de grande professionnels, et non pas des pauvres hères, des écrivains ivrognes, des poètes ratés. J'espère néanmoins que cette jeune fille d'à côté s'en sortira sans faire, comme moi, l'erreur de s'engager irrévocablement dans une voie qui ne lui convient pas. Je vais bientôt m'en aller. Je viens de voir confirmer la description clinique ; la disharmonique : son visage est effectivement déformé au niveau de la bouche. C'est très visible même à dix mètres. Il est dix-neuf heures, et les étudiant, peu à peu, regagnent leurs quartiers, sans aigreurs.

 

éèlve : jeune élève; ou EELV.

Posté par liontigrepuma à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2012

Fin des droits de l'homme

La déclaration Universelle des droits de l'homme n'existe plus, et les droits de l'homme non plus. Le président de la France l'a officiellement annoncé le 25 septembre 2012 devant l'ONU.

Il explique que les hommes se sont trompés en 1948 quand ils ont adopté la déclaration Universelle des Droits de l'homme. et bien oui : on ne peut pas défendre des droits d'une espèce. On ne peut pas défendre des droits d'un coupable, d'un destructeur de la planète. On ne peut que lui imposer des devoirs; des devoirs par rapports aux autres espèces de la planète. C'est le sens même de la loi et du préambule ainsi que des différents articles de la Déclaration Universelle : seul le titre : Déclaration Universelle des droits de l'homme était faux : l'homme est un animal, un être, un individu, une personne.

dans le préambule, il est évoqué les actes de barbarie commis pendant des milliers d'années. Les actes de barbarie ont été commis sur les arbres, les forêts défrichées pour pratiquer l'agriculture, les oiseaux qui n'avaient plus d'habitats à cause de la destruction de ces forêts et qui étaient tués par les agriculteurs....... un nombre d'espèces très important victime de l'homme, parce que l'homme n'était pas en équilibre avec la nature à cause de la pratique de l'agriculture et de beaucoup d'autres fautes, conduisant à une populations humaine de sept milliards d'habitants : le commandant Cousteau disait que la population mondiale devait être de 600 millions d'habitants afin que l'homme soit en équilibre avec la nature.

Et, pour retrouver cet équilibre avec la nature, il faut qu'une loi universelle punissent les coupables des actes de barbarie, c'est à dire punissent les hommes, afin que les hommes laissent les forêts repousser et retrouvent un nombre de 600 000 d'habitants pour la planète entière. L'application de la Déclaration Universelle à partir du 25 septembre 2012 permettra cela.

L'article 1 et suivant dit "l'individu", "la personne", et pas l'homme. Vous pouvez aller ces articles de la Déclaration Universelle, et vous étonnez que les hommes n'aient pas réussi avant françois Hollande à dire la vérité.

Voila maintenant retrancscrit ce qu'à dit François Hollande ce jour là :

Monsieur le secrétaire Général (c'est moi, Nicolas Sarkozy)

mesdame et messieurs les représentants de vos états (détachement des hommes dans cette déclaration)

C'est la première fois que je m'adresse à cette tribune , aux nations unis

Je le fais avec émotion, parce que je mesure ce que l'ONU est pour notre monde, et à été pour notre histoire

L'ONU est issue d'une longue histoire

Ces valeurs et ces droits sont encore trop souvent bafoués, dans notre monde

Je viens rappeler à cette tribune des valeurs qui n'appartiennent à aucun peuple; qui ne sont la propriété d'aucun continent, qui ne sont le privilège d'aucune fraction de la population

Je viens parler au nom de valeurs universelles que la France à toujours proclamé (faire la guerre, symbolisé en France par le Général de Gaulles...)

Je viens aussi rappeler à cette tribune des valeurs qui n'appartiennent à aucun peuple, qui ne sont pas propriété d'aucun continent

Je le fais avec responsabilité, car la France est membre permanent du Conseil de Sécurité, et donc a des devoirs (c'est le plus important : déclencher les guerres entre les hommes pour diminuer leur population, en demandant au Conseil de Sécurité d'être chargé de maintenir la guerre, et non plus de maintenir la paix)

et des droits qui sont ceux de tout être, humains (les arbres, qui sont des personnes, des êtres, des individus, sont en colère et parlent à travers François Hollande et moi, le Secrétaire, la vérité, parce que nous sommes tous les deux très souvent entrain de nous promener au milieu des arbres et que nous parvenons à conserver notre indépendance... en espérant que les autres représentants des membres des nations-unis aussi)

: la liberté; la sureté, la résistance, l'oppression, (François Hollande évoquait la semaine précédente le drame des cent mille hectares de forêts qui disparaissaient chaque année en Asie)

surtout que nous affrontons trois grandes menaces, que nous devons regarder en face

La premiere, c'est le menace du fanatisme qui nourrit des violences : nous l'avons encore vu ces derniers jours (le fanatisme est l'agriculture, ou encore la conception de Droits de l'homme qui n'est pas sortie de vos esprits, humains)

La seconde, c'est l'économie mondiale, et qui en plus entretien des inégalités insupportables (considérons que les riches soient les hommes et que les pauvres soient les autres espèces; supposons qu'il faille, dans toutes les religions, respecter la loi du Coran qui exige que l'on donne son argent aux pauvres quand on en a; et sachez que l'argent est anormal, et doit disparaitre : c'est ainsi que les arbres repousseront et que l'homme se rééquilibrera)

La troisième menace, c'est le dérèglement du climat qui met en menace la survie de la planète ( humains, biffez cette phrase : le président Français à parlé, et a dit : "seconde menace" au lieu de deuxième; et changer l'appellation : seconde guerre mondiale pour dire : "deuxième guerre mondiale")

C'est donc la mission des nations Unis que de relever ces défis, et de trouver ensemble les réponses justes et fortes;

Justes car sans la justice, la force est aveugle (les hommes n'avaient pas compris la Déclaration Universelle et on écrit "droit de l'homme" au lieu de " droits de la personne)

fortes, parce que, sans la force, la justice est impuissante...

 

 

artdelaguerre

 

La Déclaration Universelle.

Elle ne concerne pas les droits de l'homme, contrairement à une idée répandue, mais les droits de l'individu.

  • L'individu, la personne, l'être n'est pas seulement un homme, mais tout individu, toute personne, tout être : homme, chimpanzé, moineau, mésange, geai, chêne, pommier, baobab....  Les droits de l'homme n'existent pas : seule existe la déclaration universelle des droits de l'individu ( l'homme est un animal).

Posté par liontigrepuma à 13:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2012

L'agriculture



(Depuis une dizaine d'années, la Chine est victime de tempêtes de sable)

 Quand on voit l'état de la Chine sur une carte satellite après sept mille ans de pratique de l'agriculture ; quand on voit sur une carte satellite  ces blanches traînées marquant l'avancée de la désertification, venant lacérer la tonalité verte déjà bien estompée; quand on voit la vitesse, sur l'échelle du temps réel, des conséquences de la pratique de l'agriculture, on comprend la révélation de ces textes : avant de voir la Chine par Satellite et dans cet état après des milliers d'année de pratique de l'agriculture, on ne savait pas que l'agriculture était anormale. On pensait que l'agriculture n'était pas anormale. On était loin d'imaginer que l'agriculture puisse avoir pour conséquence la désertification.

Voila pourquoi il a fallu attendre l'an 2000 pour connaître la vérité sur l'agriculture.Ll'agriculture ne devra plus exister au prochain millénaire. L'homme doit revenir à la chasse et la cueillette.

 

Quand on voit l'état de la Chine sur une carte satellite après sept mille ans de pratique de l'agriculture ; quand on voit sur une carte satellite  ces blanches traînées marquant l'avancée de la désertification, venant lacérer la tonalité verte déjà bien estompée; quand on voit la vitesse, sur l'échelle du temps réel, des conséquences de la pratique de l'agriculture, on découvre la vérité d'un seul coup.

 

 

Quand on voit l'état de la Chine sur une carte satellite après sept mille ans de pratique de l'agriculture ; quand on voit sur une carte satellite  ces blanches traînées marquant l'avancée de la désertification, venant lacérer la tonalité verte déjà bien estompée; quand on voit la vitesse, sur l'échelle du temps réel, des conséquences de la pratique de l'agriculture, on comprend qu'il a été décidé de ne pas laisser un homme dans les pays froids tels que l'Angleterre, France, la Suède.... Et ceci, pour les milliards d'années à venir.

 

D'ici mille ans, l'agriculture sera interdite.

 

 

 

 

L'homme est un détraqué sexuel qui a eu l'idée, il y a dix mille ans, d'inventer l'agriculture pour se nourrir au lieu de continuer à chasser et à cueillir ; l'homme est un détraqué sexuel qui a leu l'idée saugrenue d'inventer l'agriculture au lieu d'aller chercher la nourriture là où elle se trouvait naturellement ; et cela il y a dix mille ans environ. On ne sait pas ce qui est s'est passé dans la tête des hommes. Il ont cru qu'ils pouvaient abuser sexuellement de toutes les personnes, et se sont mit à faire de l'esclavage de plantes sauvages, devenues domestiques et utilisées pour l'agriculture. On ne sait pas ce qui s'est passé dans la tête des hommes il y a dix milles ans.

 

 

 



Posté par liontigrepuma à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le mur des lamentation



Le symbole du mur des Lamentation permet de bien se repérer : il permet de comprendre que les hommes ne sont pas fait pour vivre entre des murs : un jour viendra, dans quelques siècle ou quelques milliers d'années, où les hommes auront du poil partout sur le corps comme les animaux, grâce à la sélection naturelle. Cela est difficile à concevoir pour les hommes de l'an 2000; et pourtant, c'est la vérité.

 

Pour l'instant, qu'ils lisent cela :

La Déclaration Universelle des droits de l'être a été adoptée après les actes de barbarie commis par l'homme sur la nature, c'est à dire après des milliers d'années de pratique de l'agriculture. Le peuple juif est le peuple des Arbres. Cela est évident. Le chanteur Israélien Asafa Avidan pourra vous l'affirmer dans sa chanson "I am a tree". L'if est un arbre. Le jus, la sève de la personne arbre a coulé pendant des milliers d'années à cause de la pratique de l'élevage et de l'agriculture.

Ces actes de barbarie doivent cesser le plus rapidement possible.

En offrant une terre au peuple des arbres en Israël, le président américain signifiait son intention de rapatrier tous les hommes de l’Amérique au sud des Pyrénées.





Nous allons faire disparaître l'argent, le chauffage. et réinitier les guerres pour toujours.







Le mur des lamentations.





Les murs se lamentent : vous « n'avez pas besoin d'énergie pour vous chauffer ».

D'ici la fin de ce siècle, tous les hommes auront quitté l'occident.

Les hommes en France, Angleterre, Islande, Canada.... n'ont rien à faire dans ces pays là. Ils les auront quitté bien avant la fin du millénaire, grâce aux guerres civiles, militaires, au froid et la famine -le froid et la famine qui va commencer à faire mourir de nombreux occidentaux à partir de maintenant). Sous la France, en pagne, en Espagne et ailleurs, où l'énergie n'est pas nécessaire à l'homme. (DU : déclaration universelle de la Personne, de l'être, de l'individu pour l'équilibre entre l'homme et la nature pendant des milliards d'années).

La vérité est facile et logique. Il fait trop froid dans les pays froids, et les hommes sont obligés  de se chauffer, alors qu'ils n'ont pas besoin de se chauffer dans les pays du sud, même en hiver - oui, cela peut paraître extraordinaire, mais les hommes n'ont pas besoin de se chauffer  dans les pays du sud, là où ils doivent vivre : ils peuvent rester toute l'année en famille torse nu; se laver dans les rivières, vivre de cueillette... - il fait trop froid au nord des Pyrénées pour nager dans les rivières, alors qu'il ne fait pas trop froid pour nager dans les rivières là où les hommes doivent vivre.... réfléchissez par vous même en étant logique.

 

 

Toutes les forêts équatoriales sont instantanément classées « intouchables », « inhabitables », « inapprochables » : il ne faut pas que les hommes se replient sur les territoires des forêts originelles comme comme l'Amazonie, l'Indonésie...

 

L'homme n'a pas le droit de lever le regard sur une forêt vierge, équatoriale.

Voila une vérité.

 

Autre signification portée par le mur des lamentation de Jérusalem :

L'homme n'est pas fait pour vive enfermé dans des murs.

Cela est incroyable pour les hommes du début du XXIe siècle. Et pourtant, telle est la vérité.

 

 

 

Posté par liontigrepuma à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2012

Nine eleven 2012



 

 

Le 27 septembre 2012

 

Annonce au monde entier :

La Déclaration Universelle des droits de l'homme est annulée. Elle n'existe plus. Monsieur François Hollande, président de la République française, l'a officiellement déclaré aux humains réunis aux Nations-Unis, après que monsieur Sarkozy, son prédécesseur, ai montré  cela par des actions militaires (par exemple, l'action de la France en Libye, visant à empêcher les américains de s'emparer du pétrole comme les américains firent en Irak quelques années auparavant; une action de la France qui permis de voir couler le sang de centaine de milliers d'hommes et de femmes).

Désormais, la Déclaration Universelle des droits de la personne ( ou Déclaration Universelle des droits de l'être, ou Déclaration Universelle des droits de l'individu) sera la loi.

Les articles 1 et suivants de la Déclaration Universelle initiale disent "l'individu", la "personne", et non pas l'homme.

Posté par liontigrepuma à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2012

Lettres

Chers lecteurs de ce blog,

Je suis un écrivain de quarante ans menacé de mort, sans argent, poursuivit par « dieu des hommes). Trouvez-moi une maison, ou aidez-moi pour payer mon loyer.



Laurent Senninger

La Banque Postale. Etablissement 20041. Guichet00001. Numéro de compte : 1255454E020  clé 18

 

 

 

Le 21 septembre 2012

Monsieur le Président,

Nous n'avons pas pu nous rencontrer à ce jour, à cause d'une adversité qui nous poursuis depuis des mois, et contre laquelle nous ne pouvions pas grand chose, jusqu'au jour d'aujourd'hui. Mais aujourd'hui, il pleut abondamment sur la ville de Paris. Nous parvenons par ce courrier à communiquer afin d'inverser les rôles et d'éviter que vous ne soyez emporté dans une ligne politique que vous refusez, et que je me retrouve dans la dans la rue, sans argent, mourant de faim et de froid dans quelques mois. La puissance de dieu est considérable. La puissance de dieu, - d'yeux, d'hommes - est impressionnante : plus nous cherchons à le terrasser et le dominer, plus il nous plonge dans l'adversité. Je sais, monsieur le Président, que vous éprouvez de grandes difficultés à faire votre politique écologiste, car vous êtes confronté à cette adversité; je sais les espoirs que vous avez nourri de me voir, de me rencontrer, sans pouvoir encore partager une promenade à pied avec moi. .... et c'est bientôt sous les ponts que vous viendrez me cherchez si nous ne trouvons pas un moyen de le contrer définitivement, et de faire adopter la Déclaration Universelle des droits de l'être.

Parlons d'abord de ma situation personnelle : l'hotellier d' ALFORTVILLE, menaçait avant-hier de me mettre à la porte,  alors que je suis bénéficiaire du RSA, n'ai aucun autre revenu, et n'ai plus d'argent sur mon compte. J'ai payé mille cent euros pour rentrer dans cet hôtel - une caution de cinq cent cinquante euros et un loyer à cinquante cinquante euros -, et, après 25 jours de résidence, l'hotellier m'a menacé de me mettre à la porte. ... sous la puissance de dieu, capable de suggérer, de bloquer la CAF qui ne m'a pas versé l'allocation logement, de bloquer vos appels de rendez-vous sur les téléphones portables et les ordinateurs; ce dieu tout-puissant capable de suggérer des poésies douteuses pour relancer l'économie, ou de suggérer l'esprit des hommes autour de vous pour qu'il vous conduise à faire des actions qui ne correspondent pas à votre politique. Ce  dieu exploite chacune de vos faiblesse, à la perfection :  écoutez bien comment ce dieu est parvenu à me mettre dans une situation qui risque de tuer dans quelques mois, au plus froid de l'hiver, abandonné de tous :

-J'ai commencé à écrire sur les blogs d'internet il y a quelques années. et, plutôt que d’envoyer mes écrits à des éditeurs, j'ai demandé à mes deux ou trois lecteurs d'exploiter directement les textes qui leurs paraissaient intéressants et de les publier.Je n'ai donc aucun contact avec un éditeur, un lecteur, sauf les blogs, censurés par la gendarmerie d'internet au bout de quelques mois; une gendarmerie d'internet qui, vous le verrez dans le second paragraphe, est parvenue à m'empêcher de rentrer en contact avec les trois amis qui exploitaient mes textes pour les faire publier..... j'imagine, monsieur le président, comme vous avez du subir  cette adversité subtile, tenace, terrible, pour être ainsi, comme moi, dans une situation terrible, contraint de faire le contraire de votre volonté politique. Vous êtes mon ami; un ami que j'apprécie, que je vois sur Bouture sans coupures, dans des vidéos de près d'une heure : vous êtes intègre, dynamique, fort, et capable, comme moi, de terrasser, de dominer ce dieu des hommes qui poursuit chacune de nos pensées et nous maintient dans un système d'espérance qui n'aboutit jamais à rien. Oui, la gendarmerie d'internet est parvenue à m’empêcher de rentrer en contact avec ces trois amis au moment où j'avais le plus besoin d'eux, : elle "filtrait" les messages que je recevais sur mes E-Mail; sondait chacune de mes pensées, et bloquait l’envoi d'un message ou la réception d'un message de ces amis avec une extraordinaire facilité : "seul neuf messages sur dix parvenais sur mes messageries ! " m'exclamais-je il y a deux mois, au téléphone, après avoir passé une heure avec  un petit cousin ignorant mes travaux d'écriture. La puissance de dieu est incroyable, et me laisse dans la misère la plus totale : sans plus d'argent pour rentrer dans un nouvel hôtel le mois prochain; sans plus d'ordinateur suite à une panne  du petit ordinateur portable le trimestre dernier, et une action incroyable du magasin, qui ne veut ne le réparer, ni le rembourser, alors qu'il est garanti jusqu'au mois de février 2013; des malentendus, de la déveine, dont je vous épargne la liste, et qui me met dans cette situation de misère, menacé de mort, moi, l'écrivain politique français.

- La gendarmerie d'internet est parvenue à bloquer toutes mes messageries, à mon insu, selon une méthode difficile à percevoir : elle contrôlaient une messagerie électronique; puis, à partir de cette messagerie, contrôlait toutes les autres messagerie ainsi que mon compte.facebook : aucune trace de ces gendarmes d'internet, qui incarne "dieu" ne m'a été révélé pendant deux ans. Je n'ai rien vu. c'est seulement il y a deux mois que je me suis aperçu de cela.

 

Je compte donc, François Hollande, très cher ami, sur votre aide, pour que nous puissions enfin terrasser ce dieu.

 

 

Le 22 septembre 2012

 

Monsieur le Président,

Nous sommes le 22 septembre. La lettre d'hier finissait par sur cette phrase :je compte donc, François Hollande, très cher ami, sur votre aide, pour que nous puissions enfin terrasser ce dieu. J'espère que la lettre qui vous a remise entre les mains correspond bien aux écrits du blog que j'utilise à la bibliothèque François Mitterrand, et que nos propos ne sont pas coupés; sélectionnés; sortis de leur contexte, ou transmis dans une version qui n'est pas finalisée.  Et s'il apparaissait que des différences entre les écrits publiés sur ce blogs et bientôt dans un livre, et les lettres que vous avez lu, faites une "chasse aux sorcières", une recherche, pour savoir qui n'a pas respecté la vérité, l'exacte vérité de mes lettres finies et corrigées. C'est le but essentiel de nous autres, les hommes politiques : lutter contre le pouvoir médiatique; lutter contre la poésie et les allusions mensongères; lutter contre les intermédiaires entre nous autre, afin de faire la politique écologistes, la seule, la vraie. C'est peut-être la plus urgente de nos actions  dans les jours et les mois à venir.

Je continue à vous raconter mes déboires, face à la toute puissance de dieu.

- Ancien membre du mouvement politique " les verts", je suis allé réadhérer au mois de juillet. Je me suis ré-inscrit, après vingt ans de désinscription. Ma réé-adhésion, étrangement, n'a pas été enregistrée sur l'ordinateur. Certes, je n'avais pas les trente six euros de cotisation annuelles au mois de juillet; mais le secrétaire était d'accord pour me faire adhérer après que je lui ai promis de payer ma cotisation au mois d’août. c'est quand je suis repassé au local des Verts du RER "cité Universitaire" au mois d’août que j'ai appris que je n'avais pas été enregistré. J'avais les trente six euros pour adhérer. J'ai demandé que l'on me fasse réadhérer, même si mon nom avait été oublié après quinze jours seulement et que je sois passé aux journées d'été des Verts peu avant : les trois personnes du local ne voulait pas me laisser réadhérer au mouvement politique "les verts". Ils étaient catégorique. Ils m'ont dit d'aller au siège national des verts, près du métro Stalingrad, pour réadhérer, ce que j'ai essayé de faire le lendemain. Et, au siège national des Verts, ont m'a dit qu'il fallait s’inscrire au local situé à côté du RER "cité universitaire". Voila, monsieur François Hollande, qui vous donne une idée de la puissance de dieu. Vous avez sans doute été confronté à cette puissance : reconnaissons la, et montrons lui maintenant que nous sommes plus puissant que lui. Montrons que nous sommes plus puissant que ce dieu des hommes. Montrons lui que nous sommes le mouvement universelle des Verts, le vrais, sans frontières. Créons L'AME : je suis vraiment enthousiasmé par votre projet de créer ce mouvement universelle, l'AME, et d'effacer des textes officiels  les "droits de l'homme".... utilisons notre colère pour faire adopter la déclaration Universelle des droits de l'être vivant, et l'appliquer simultanément....

Je vous épargne mes autres déboires, comme le blocage de tous les appels téléphonique importants sur mon téléphone portable. Vous avez du être confronté à cette adversité souvent.

En comptant sur votre aide, veuillez croire, François Hollande, à mes sentiments les meilleurs.

 

 

 

23 septembre

 

Les musulmans se sont soulevés contre les caricatures du prophète Mahomet. Les musulmans, mal organisés pour augmenter le prix du baril, assaillis par les forces de l'argent, opposés aux forces de l'argent, se sont toujours soulevés contre les caricatures (car : voiture en anglais; -ture : de voiture en français) du prophète Mahomet faites par des occidentaux drogués de roue, de voiture.

Mahomet n'est pas un homme. Ma : moi (La planète ? Un arbre ? Une étendue ?); home : l'endroit où tous les hommes de l'occident devraient vivre. Le prophète Mahomet indique à tous les gens qui parlent français, anglais... l'endroit où ils devraient vivre. C'est à dire que le prophète Mahomet dit que les hommes ne peuvent pas vivre en Amérique (du sud, du centre et du nord), en France, en Angleterre...... et qu'il fera monter le prix du baril quand le moment sera venu. Le prophète Mahomet serait plutôt un arbre d'où émane la pensée, la loi.

 

 

Les juifs sont prêts à retourner en Égypte. Les juifs ne sont pas des hommes. Les juifs sont des arbres - jus : sève; if : arbre poussant dans tous les endroits du monde, très forts. Ou, pour dire la loi, des arbres victimes d'actes de barbarie, qui ont décidé de faire adopter par l'Assemblée Générale des Nations-Unis en 1948 la Déclaration Universelle, trompés par ces occidentaux caricaturant le prophète Mahomet. Le prophète Mahomet disait aux occidentaux que les arbres avaient été victimes d'actes de barbarie.

Quand ces arbres auront fait adopter la Déclaration Universelle des droits de l'être,  c'est à dire que les Nations-Unis auront supprimé la mention "droits de l'homme" dans leurs textes de loi, les arbres pousseront d’Israël à l’Égypte, emmenant avec eux des oiseaux, des insectes.... et des hommes de toutes les religions ou sauvages. Oui, les arbres pousseront, sous l'effet de la diminution de la population mondiale d'hommes et des femmes.

 

 

Monsieur le président,

J'ai besoin de la protection de l'état français le plus rapidement possible afin de permettre aux pays de l'opep d'augmenter la prix du baril et d'engendrer la décroissance économique permettant à l'homme de retrouver l'équilibre avec la nature :

Vous pourrez me trouver à l'hôtel d’Alfortville; trouver moi un endroit ou je puisse écrire en toute tranquillité; ou envoyez de l'argent sur mon compte personnel afin que je ne me retrouve pas dans la rue au mois de novembre

En comptant sur votre aide, veuillez croire, François Hollande, à mes sentiments les meilleurs.

 

 

Le 29 septembre 2012

 

Monsieur le Président,

Je n'ai toujours pas reçu d'argent pour me protéger de la misère à ce jour. Personne ne paye le loyer de mon hôtel d'Alfortville; encore moins la caisse d'Allocation Familiale, qui fait des difficultés pour m'octroyer l'allocation logement. C'est mon pauvre père, bénéficiaire d'une petite pension, qui a payé les deux loyers et le chèque de caution. Je n'ai quand à moi rien, ou pratiquement rien sur mon compte en banque. Je n'ai que le RSA. Je reverse une partie de ce RSA à mon pauvre père, c'est à dire une somme de deux cent euros par mois environ. Je mange des choses indignes d'un grand écrivain français; d'un grand homme , qui sera un jour affiché dans les encyclopédies, ce qui parait incroyable : je n'ai même pas les moyens de m'installer dans une maison convenable, où je puisse dormir correctement : l'hôtel misérable que j'occupe actuellement ne me permet même pas de récupérer de la fatigue et d'écrire à cent pour cent, ce qui est dramatique : écrivain politique important, mon devoir est de développer mes sujets et de les exposer en intégrité, et non pas de sortir de cet hôtel toujours à moitié fatigué. Oui, dramatique : les conséquences de l'impossibilité, depuis trois mois, de pouvoir écrire dans de bonnes conditions sont dramatiques. Chacune de mes missives, de mes lettres, de mes démonstrations, de mes écritures est insuffisante, réduite. Vous même n’étiez peut être pas encore convaincu de ma situation de détresse en lisant les lettres; Vous même n'avez-vous pas perçu à quel point la puissance de dieu des hommes peut affaiblir un écrivain au service de la nature. La nature qui me protège et à besoin de moi pour les décennies à venir, grâce à des connections particulières, faisant de moi et des animaux les maîtres de la terre. C'est à travers moi que les animaux peuvent juger chacun des grands chefs de ce monde - Nicolas Sarkozy; Barack Obama; vous même, qui pourrez bientôt accomplir des actes de bravoure comme ces deux chefs, et tant d'autres.... -. C'est à travers moi que la nature exprime sa poésie et ses ordres : je devrais donc écrire dans de bonne conditions et ne pas être menacé de mort dans le trimestre à venir, ce qui est loin d'être le cas.

Je vais maintenant écrire petit, pénible, laborieux, pour vous expliquer comment j'ai pu aboutir dans cette situation paradoxale, étant à la fois écrivain politique fondamental, et misérable, incapable de me loger et de me nourrir correctement; les raisons d'abord de l'absence de revenus, après avoir écrit des centaines de pages diffusées sur internet puis dans le monde entier . J'ai demandé il y a deux ans à deux lecteurs privilégiés de mes blogs de diffuser mes textes, de les publier à leur nom. J'ai demandé cela car je ne voulais pas avoir de contact avec le publique. Est-ce un bon choix ? Je l'ignore encore aujourd'hui. Je considérais que le contact avec le public affaiblit un grand écrivain.

Mes deux lecteurs privilégiés ne m'ont pas reverser quelque argent que ce soit sur leurs ventes de livres. J'avais de quoi vivre, le RSA, un tout petit loyer, une maison tranquille, un vélo pour me promener,  un loyer beaucoup cent vingt euros inférieur à celui que je paye actuellement dans cet hôtel. Vous pouvez laisser de l'argent en espèce à l'hotelier) et surtout, je n'étais pas menacer par la puissance de dieu, ne lui ayant encore pas fait de mal à l'époque. Mais ce dieu est maintenant sérieusement menacé. il est capable de me fâcher avec mon père désargenté, et de me faire expulser de l'hôtel. Il est capable de me supprimer le RSA pour une raison ou une autre; voire même de faire prélever une partie du RSA pour payer des huissiers, alors que la loi protège les bénéficiaires du RSA de cela. Il est capable de me faire mourir de faim dans deux mois, au fond du tente, dans un bois de Gironde où j'ai passé de très bon moments cet été. Oui, vraiment : ce dieu est capable de cela. Voila pourquoi je demande la protection de l'état français.

Dès que je bénéficierais de cette protection, les animaux pourront baisser les pensions diverses en France comme le RSA ou l'Allocation Logement.

 

 

 

Cher êtres, individus, personne de la planète,

J'écris cette lettre sans la moindre préparation, la moindre prévision, car la douleur de cliquer sur un bouton de souris pour ouvrir des boite E-Mail afin de recréer tout ce qui a été détruit par la gendarmerie d'internet est pénible, fatiguant. D'autant plus pénible que les nouvelles boites E-Mails et les nouveaux textes, ou plutôt les anciens textes débarrassés des poésies douteuses et des insertions contradictoires vont être censurées à nouveaux, effacées encore une fois par ces mêmes gendarmes (ou renseignement généraux; ou gens douteux qui s'amuse à détruire des boites E-Mail et des blog sans qu'ils soit sous les ordres du président de la République François Hollande; des sortes de Ripoux qui détruisaient mes blogs et mes boites E-Mail bien avant son élection,  et qui n'ont rien à voir avec l'ancien président; des gendarmes mal famés inconnus de messieurs Hollande et Sarkozy, toujours entrain de détruire mes blogs et mes boites E-Mails sans que personne ne puisse les arrêter; un groupe derrière son ordinateur, payés par l'administration française, entrain de menacer la grandeur de la France).

Dans le flux de l'écriture, j'ai parlé des poésies et des insertions de textes dans mes chapitres, . voila quelque chose d'important à dire pour les lecteur. Quand j'écris dans un chapitre qu'il ne faut plus pratiquer l'agriculture à partir d'une certaine date, ce n'est pas pour dire à la fin de ce même chapitre par des allusions bizarres le contraire de ce que j'ai dit au départ; cela est évident ! que des lecteurs aient pu croire cela est bizarre. Et que des lecteurs qui ne se sont pas fait avoir par ces propositions contradictoires à la fin d'un chapitre est normal, animal, vérité, être, individu, personne, homme pas si mal que ça, homme destiné à devenir un animal normal dans quelques milliers d'années.

Nous sommes aujourd'hui au mois d'octobre et je suis entrain de recréer des blog afin de reconstituer des textes qui ont été effacés. Nous sommes aujourd'hui le premier octobre, et je ne suis pas le première, ni le deuxième, ni le troisième, ni le quatrième, ni le cinquième, mais si j'aime écrire sur un clavier numérique : j'ai lu, ou plutôt relu Émile Zola et suis convaincu d'être un des plus nuls écrivains français : Émile Zola qui décrit précisément les hommes et les femmes d'il y a cent cinquante ans et montre qu'aimer l'argent est mauvais pour la normalité et qu'on peut se retrouver très très anormal si on a des ancêtres pareils. Que les appareils dentaires portés par tous les écoliers  depuis dix ans montrent que la mâchoire pousse de travers; les muscles de la mastication se sont atrophiés, les crocs, n'en parlons pas, les dents poussent dans tous les sens; un peu n'importe quoi. Les appareils dentaires portés par les petits anglais et les petits français blonds ou aux cheveux clairs, bourgeois, gros, lent pour courir, mauvais en sport, est un sort que la nature leur à affligé pour montrer ce qu'il ne faut pas faire, deux cent ans environs après qu’Émile Zola ai montré la relation entre l'anormalité et l'argent dans une vingtaine de livres très bien écrits.  Et si des gens doutaient de ce que j'écris ici, ils n'ont qu'a vérifier que les écoliers et les lycéens blancs portent des appareils dentaires très très très souvent, tandis que les écoliers et les collégiens de couleur dans les écoles et les collèges de France qui ne portent pas d'appareils dentaires, pour vérifier.

Ce qui m'a fait comprendre cette anormalité des hommes, c'est des connaissance parcellaires, comme la suivante : les oiseaux n'aime pas l'argent, la vue, l'odorat de l'oiseau ou du chien est beaucoup plus développé que celui de l'homme; parce que l'odorat de l'homme s'est atrophié, évidemment. en réfléchissant dans ma tête d'homme et en observant notre époque peu banale, caractérisée par exemple par ces millions de collégiens et d'écoliers dans le monde occidental portant des appareils dentaires; c'est la relecture du grand écrivain français du dix-neuvième siècle;

Et moi, je suis placé au milieu de ces blancs, comme par hasard, entrain de voir l'incroyable état dans lequel ces hommes, les hommes blancs, les plus anormaux de la planète, se trouvent; des blancs nuls en littérature (comparez Zola à Balzac); nuls en sport..... et songe, en réfléchissant : cela n'est peut-être pas du au hasard...... la planète à peut-être voulu montrer à tous les hommes le mauvais exemple, afin qu'ils retrouvent la normalité.....

 

 

 



Posté par liontigrepuma à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2012

modification fondamentale : fin de l'ultimatum fatal à la fin de l'année 2012

Fin de l'ultimatum sur la sécheresse 2012

Modification fondamentale : fin de l'ultimatum sur la sécheresse et la diminution de l'oxygène fatale à la fin de l'année 2012

 

Nous sommes le 18 septembre 2012, et nous avions lancé un ultimatum sur le blog refroidissementclimatique.blogspot.fr.

Modification fondamentale : fin de l'ultimatum sur la sécheresse et la diminution de l'oxygène fatale à la fin de l'année 2012

C'est la fin de l'ultimatum : le 25 septembre 2012, le président de la République française à parlé.





Autre sujet.

Nous avons réalisé que le chapitre "'mur des lamentations" n'était pas terminé, et qu'aucun homme aujourd'hui ne sait encore l'entière vérité, tellement elle est étonnante. Je fus moi même étonné, au point de ne pas croire possible la vérité révélée par les animaux et les arbres dans la forêt de Gironde au mois de juillet. Je ne pensais pas possible que l'avenir de l'homme soit ainsi. Je ne parvenais pas même à concevoir par l'imagination comment nous, les hommes, pouvions nous adapter de la façon révélée par les êtres autour de moi dans la forêt.

Je vais maintenant écrire cette vérité, après avoir prévenu le reste des hommes qu'elle est incroyable : nous, les hommes, ne sommes pas fait pour vivre entre quatre murs. Nous, les hommes, sommes fait pour vivre dans la forêt, en plein air, comme les gorilles, couverts de poils de la tête au pied.

Oui, telle est la vérité : nous, les hommes, ne sommes pas faits pour vivre entre quatre murs.

Certes, il nous faudra plusieurs milliers d'années, ou plusieurs dizaines de milliers d'années pour nous adapter à la nature. Néanmoins, après la facilité du feu, du fer, de l'agriculture, il faudra l'année prochaine chercher la difficultés, toujours, pour la sélection naturelle.

ll faudra quitter au plus vite l'occident et les endroits où l'homme n'a pas le droit de vivre  afin de laisser repousser le plus vite possible des forêts de d’Israël à l’Égypte; du Mali au Pakistan..... alors, grâce au refroidissement climatique,  il y aura des forêts immenses pleines de fruits; des forêts où il fera  bon et doux de dormir, surtout quand nous aurons retrouvé notre poil des pieds à la tête (il faut, pour retrouver notre poil, ne jamais porter un seul vêtement depuis sa naissance, et de ne jamais avoir été entouré par des murs. Il faut juste avoir un pagne, et vivre avec ses enfants en Espagne, en Israël, en Libye.... dans une forêt).

 

 

19 septembre

Puis, après cet appel, épuisé par un départ précipité ce matin à cinq heures, je continue mon chapitre sur l'évolution de l'homme anormal vers l'homme normal; je continue mon chapitre sur l'évolution nécessaire de l'homme vers un état normal : l'évolution n'était pas utilisé dans le bon sens; tout était utilisé dans le sens contraire du bon sens. A tel point que l'homme de 2012, actuellement handicapé par le progrès, ne croit pas qu'il soit possible de revenir à la normalité. Et pourtant, quand nous voyons nos parents et nos grands parents, nous pouvons avoir une idée de cette évolution. : nos grands parents sont d'une taille et d'un poids inférieur au notre, parce que nous sommes habitués à manger de la viande tous les jours depuis notre enfance; que nous sommes habitués à la sécurité alimentaire; que nous sommes habitués à la facilité; que nous ne connaissons pas les périodes de famines; les périodes où nos arrières grands-pères n'avaient parfois rien d'autre à manger qu'une soupe de légume et mourraient presque de faim; ne connaissaient pas les magasins, l'argent, la facilité, la consommation, le repas quotidien, la viande quotidienne; l'époque où ils étaient soumis aux aléas de la nature, où ils avaient la vie dure. C'était il n'y a pas si longtemps : c'était il y a cinquante ans à peine.Oui : leur taille ainsi que leur poids étaient bien inférieur au notre : ils étaient plus normaux; plus proches de la normalité; moins hauts; moins lents; moins handicapés..... simplement parce qu'ils ne mangeaient pas de viande tous les jours. Oui, nos grands parents étaient plus normaux, avec vingt centimètres de moins et vingt kilos de moins. Nous pouvons donc imaginer que nous, les hommes, dans le futur, puissions perdre des centimètres de hauteurs et des kilos, afin de redevenir normaux avec la sélection naturelle; de redevenir de vrais animaux, capables de nous passer de fers, de feux, de murs. Oui, nous pouvons imaginer que, dans quelques centaines d'années, nous soyons adaptés à vivre dans la forêt.

Imaginez donc que l'an prochain, nous connaissions dans tous les pays la faim, c'est à dire la vraie vie, la difficulté; imaginons que' au début de l'année prochaine, nous ne connaissions plus la facilité. Imaginons que nous ne connaissions plus la sécurité alimentaire : et bien nos enfants feraient vingt centimètres de moins de haut, et vingt kilos de moins à l'âge adulte que nous; tandis que leurs petits-petits-petits enfants approcheraient encore plus de la normalité. Et alors, les enfants de nos enfants de nos enfants de nos enfants pourraient vivre dans des forêts où ils ne fait pas froids l’hiver et l'on peu vivre toujours à l'extérieur, de chasse et de cueillette, dans quelques siècles à peine, :la taux de mortalité infantile serait identique à celui des oiseaux (les hommes sauvages vivaient dans les forêts, ou il y a cinq mille ans, avant l'esclavage ) Nous deviendrions des hommes normaux.

Imaginez donc que l'an prochain, nous connaissions dans tous les pays la faim; c'est à dire la vraie vie, la difficulté; imaginons que, au début de l'année prochaine, nous ne connaissions plus la facilité; imaginons que nous ne connaissions plus la sécurité alimentaire: et bien nos enfants feraient vingt centimètres de moins de haut, et vingt kilos de moins à l'âge adulte que nous; tandis que leurs petits-petits-petits enfants approcheraient encore plus de la normalité. Il faut imaginer cela sur plusieurs centaines d'années: les poils reviendraient sur tous le corps des hommes du futur, et ne serait pas seulement posé sur la tête : il n'y a qu'a voir un chimpanzé; un gorille ou un orang-outan pour l'imaginer.

 

Je donne maintenant des indications pour que vous puissiez écrire comment vivra l'homme en équilibre avec la nature.

Aucun homme ne vivra dans l'hémisphère sud.

Les hommes devront vivre au sud des Pyrénées (Espagne, Algérie, Mali... l'Espagne me parait bien fragile avec le détroit de Gibraltar)et dans des endroits définis par les montagnes dans le chapitre précédent; Nous n'aurons plus de villes; plus de dieu, comme les oiseaux  ou les sangliers. Les forêts auront repoussé d'Israël à l’Égypte, et les hommes vivront dans ces forêts au milieux des autres animaux de la forêt. Il ne restera plus un seul homme au nord des Pyrénées : tout homme vivant en France, en Angleterre, en Allemagne, et dans tous ces pays où il fait froid en hivers ne peut pas survivre à cause du climat. Il aura immédiatement été repéré à cause de agriculture et de l'énergie pour se chauffer.  Tout homme vivant en France, en Angleterre, en Allemagne, et dans tous ces pays où il fait froid en hivers aura été repéré et tué - nous serons des centaines d'années après maintenant (  les éventuelles irrédentistes auraient été repérés par les champs, des potagers, les déforestations locales faciles à voir à vol d'oiseau ou à promenade de tigres dans les années 2500, quelque part en France, en Angleterre, en Allemagne... car dans ces pays, les hommes seraient obligés d'utiliser  le fer, l'agriculture, et le feu pour vivre en labourant la terre pour survivre. Les hommes vivant au sud des Pyrénées pourraient, en été, aller faire de longues excursions dans ces pays du nord pour tuer d'éventuels hommes. Dans ces pays du nord, il n'y a pas de cueillette possible et suffisante pour nourrir un seul homme; et l’hiver, pour se chauffer, ils ont besoin de bois, de feux, sans quoi ils meurent. voila pourquoi ils auront été facilement repérés et ne pourront pas survivre). Tous les murs auront été cassés, tous, aussi étrange cela puisse paraître aujourd'hui, en 2012 (symbole du "ground 0, et impératif de laisser repousser les forêts) : l'eau aura depuis longtemps envahie les galeries souterraines comme les anciens métro; et les oiseaux eux-mêmes auront localisés les derniers hommes éventuellement cachés dans ces pays occidentaux : plus un homme ne vivra dans ces pays occidentaux. Tous les hommes vivront au sud des montagnes des pyrénés.... voir chapitre "montagnes".

Souvenons nous toujours que les forêts repousseront d’Israël à l'Egypte, de l'Espagne au Maroc ; du Mali au Pakistan... au fur et à mesure que les hommes auront disparus des pays situés plus au nord; c'est à dire au fur et à mesure de la baisse de la population mondiale, passant de sept milliards à un milliard. C'est un mécanisme important à comprendre.

 

Posté par liontigrepuma à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2012

Ordres à l'Organisation des Nations-Unis

Ordres à l'ONU

 

Le 19 septembre 2012

Nous avons demandé à l'ONU d'adopter la déclaration universelle des droits de l'être et de rejeter la Déclaration Universelle des droits de l'homme il y a six mois.  Nous lui avons demandé de remplacer "droits de l'homme", après "Déclaration Universelle" par "Droits de l'être" il y a six mois. Nous lui avons demandé de se charger de provoquer et de maintenir les guerres, et ne de plus chercher à maintenir la paix. Nous avons demandé au Conseil de Sécurité de ne plus maintenir la paix ; nous avons demandé au Conseil de Sécurité de l'ONU de disparaître ou de se charger de promouvoir et de maintenir la guerre. Et l'Assemblée Générale de l'ONU n'a rien voulu entendre à ce jour. 

Nous pensons donc que l'Assemblée Générale ou le Conseil de sécurité sera bombardé d'ici quelques semaines ou quelques mois par le pays militairement le plus puissant du monde au moment où elle ne s'y attendra pas. Nous pensons que l'Assemblée Générale ou le Conseil de Sécurité sera bombardé par la Chine, qui n'aime pas l'illégalité,; qui n'aime pas les droits de l'homme. Nous pensons que les représentants des Nations réunis à l'Assemblée Générale ou au Conseil de Sécurité seront tués au moment où ils ne s'y attendront pas. Nous pensons que l'Assemblée Générale de l'ONU, qui veut encore être illégale, sera bombardée afin que les successeurs de ces représentants s'organisent mieux pour faire adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'être.

Il reste donc quelques semaines, ou quelques mois tout au plus, à l'ONU pour adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'être.

 

 

Le 27 septembre 2012

(Texte effacé : les vaisseaux spatiaux, fusées, satellites... sont exposés à toutes sortes de courants spatiaux et sont naturellement détruits en quelques décennies. Toute tentative de fusée, vaisseaux ou satellite volant dans l'espace pendant des milliers d'années ne durerait pas un siècle).

Ordres à l'ONU

 

Le 19 septembre 2012

Nous avons demandé à l'ONU d'adopter la déclaration universelle des droits de l'être et de rejeter la Déclaration Universelle des droits de l'homme il y a six mois.  Nous lui avons demandé de remplacer "droits de l'homme", après "Déclaration Universelle" par "Droits de l'être" il y a six mois. Nous lui avons demandé de se charger de provoquer et de maintenir les guerres, et ne de plus chercher à maintenir la paix. Nous avons demandé au Conseil de Sécurité de ne plus maintenir la paix ; nous avons demandé au Conseil de Sécurité de l'ONU de disparaître ou de se charger de promouvoir et de maintenir la guerre. Et l'Assemblée Générale de l'ONU n'a rien voulu entendre à ce jour. 

Nous pensons donc que l'Assemblée Générale ou le Conseil de sécurité sera bombardé d'ici quelques semaines ou quelques mois par le pays militairement le plus puissant du monde au moment où elle ne s'y attendra pas. Nous pensons que l'Assemblée Générale ou le Conseil de Sécurité sera bombardé par la Chine, qui n'aime pas l'illégalité,; qui n'aime pas les droits de l'homme. Nous pensons que les représentants des Nations réunis à l'Assemblée Générale ou au Conseil de Sécurité seront tués au moment où ils ne s'y attendront pas. Nous pensons que l'Assemblée Générale de l'ONU, qui veut encore être illégale, sera bombardée afin que les successeurs de ces représentants s'organisent mieux pour faire adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'être.

Il reste donc quelques semaines, ou quelques mois tout au plus, à l'ONU pour adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'être.

 

 

Le 27 septembre 2012

(Texte effacé : les vaisseaux spatiaux, fusées, satellites... sont exposés à toutes sortes de courants spatiaux et sont naturellement détruits en quelques décennies. Toute tentative de fusée, vaisseaux ou satellite volant dans l'espace pendant des milliers d'années ne durerait pas un siècle).

Ordres à l'ONU

 

Le 19 septembre 2012

Nous avons demandé à l'ONU d'adopter la déclaration universelle des droits de l'être et de rejeter la Déclaration Universelle des droits de l'homme il y a six mois.  Nous lui avons demandé de remplacer "droits de l'homme", après "Déclaration Universelle" par "Droits de l'être" il y a six mois. Nous lui avons demandé de se charger de provoquer et de maintenir les guerres, et ne de plus chercher à maintenir la paix. Nous avons demandé au Conseil de Sécurité de ne plus maintenir la paix ; nous avons demandé au Conseil de Sécurité de l'ONU de disparaître ou de se charger de promouvoir et de maintenir la guerre. Et l'Assemblée Générale de l'ONU n'a rien voulu entendre à ce jour. 

Nous pensons donc que l'Assemblée Générale ou le Conseil de sécurité sera bombardé d'ici quelques semaines ou quelques mois par le pays militairement le plus puissant du monde au moment où elle ne s'y attendra pas. Nous pensons que l'Assemblée Générale ou le Conseil de Sécurité sera bombardé par la Chine, qui n'aime pas l'illégalité,; qui n'aime pas les droits de l'homme. Nous pensons que les représentants des Nations réunis à l'Assemblée Générale ou au Conseil de Sécurité seront tués au moment où ils ne s'y attendront pas. Nous pensons que l'Assemblée Générale de l'ONU, qui veut encore être illégale, sera bombardée afin que les successeurs de ces représentants s'organisent mieux pour faire adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'être.

Il reste donc quelques semaines, ou quelques mois tout au plus, à l'ONU pour adopter la Déclaration Universelle des Droits de l'être.

 

 

Le 27 septembre 2012

(Texte effacé : les vaisseaux spatiaux, fusées, satellites... sont exposés à toutes sortes de courants spatiaux et sont naturellement détruits en quelques décennies. Toute tentative de fusée, vaisseaux ou satellite volant dans l'espace pendant des milliers d'années ne durerait pas un siècle).

Posté par liontigrepuma à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2012

Lettre au Préfet de Gironde

 

A l'attention de Monsieur Stefanini

Monsieur le Préfet,

J'ai été vivre deux fois cette année dans votre département, au bord d'une rivière, dans une forêt au large du village de Belin-Belier ; une fois cet hiver, le jour où les températures sont descendues à moins de six degrés, et une fois en été, en ce mois d’août, quand elles ont atteint quarante et un degré; je dormais dans une tente, en pleine nature.

Je me suis attaché à la forêt des Landes; l'ai observé; étudié. , apprenant qu'un général de Napoléon avait eu l'idée de planter des arbres à feuilles persistantes pour stopper les dégâts commis par l'agriculture, en expropriant des paysans de leurs terres: environ un million d'hectare de forêts a été plantée (elles sont encore exploitées et replantées. Un million d'hectare........ ce qui en fait la plus grande forêt de France, devant la forêt de Bourgogne, originelle. la forêt des Lande est plutôt originale, et ne mérite pas le titre de plus grande forêt d'Europe. Elle mériterait plutôt le titre de Lande ; de futur exemple de région d'occident. C'est une région inaugurale.... Non, la forêt des Landes n'est pas originelle, mais plutôt originale. J'ai remarqué néanmoins que des arbres à feuilles caduques – chênes en particulier), poussaient dans la forêt des Landes au milieu des pins : je vous encourage vivement à stopper l'exploitation de ces forêts et de laisser repousser ces arbres si vous voulez garder votre place, monsieur le préfet.

Je félicite maintenant tous les girondins – hommes, arbres, oiseaux – qui ont réussi à stopper la désertification en créant la forêt des Landes ; le félicite les girondins de ces cent dernières années. Vous êtes aimez une forêt de plus d'un million d'hectare plantée sur des terres agricoles il y a deux cent ans, peu à peu reconquise par des chênes, des arbres à feuilles caduc- l'interdiction de l'exploitation de la forêt des Landes permettra à ces arbres à feuilles caduc de recoloniser tout leur territoire. Rappelons que l'arbre est un être, un individu, une personne ; qu'un arbre de Gironde est un français de souche; que les girondins félicités sont les hommes, les sangliers, les arbres, les oiseaux....

Nous sommes des écologistes visionnaires, comme ce général de Napoléon; Nous énonçons notre programme : refroidissement climatique.

Ce programme vise à

- diriger les hommes vers les lieux où ils peuvent vivre en harmonie avec la nature  - ici, en France, par exemple, il fait trop froid; les hommes ont besoin d'énergie pour se chauffer, ce qui fait qu'ils sont inadaptés. De plus, ils ne parviennent pas et ne parviendront jamais à s'alimenter de chasse et de cueillette ; ce qui confirme qu'ils sont inadaptés : la France sera débarrassée de tous ces hommes au siècle prochain, et les français ne seront plus que des ours, des sangliers, des chênes, des truites, des rivières, des moineaux... c'est à dire des gens équilibrés, vivant en harmonie pour les milliards d'années à venir avec la nature; non seulement en France, mais aussi en Hollande, en Allemagne.... il fait trop froid dans la majeure partie de l'Europe :

- accompagner les hommes du monde entier vers cet équilibre dans les mille prochaines années : leur interdire de rouler en voiture, d'urbaniser, de pratiquer l'agriculture; d'utiliser le feu. L'objectif est pour l'instant de permettre aux iraniens, aux israéliens, aux libyens, aux algériens, aux marocains, aux maliens.... de reproduire le prototype réalisé par les girondins : reboiser.

 

Le refroidissement climatique engendrera la croissance de ces forêts.

 

 

 

 

La Déclaration universelle des droits de l'homme est adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948 à Paris au Palais de Chaillot par la résolution 217 (III) A[1]. Elle précise les droits de l'homme fondamentaux. Sans véritable portée juridique en tant que tel, ce texte n'a qu'une valeur d'une proclamation de droits.

Cependant, à l'origine, 48 États sur les 58 participants devaient adopter cette charte universelle. Aucun État ne s'est prononcé contre et seuls huit se sont abstenus. Parmi eux, l'Afrique du Sud de l’apartheid refuse l'affirmation au droit à l'égalité sans distinction de naissance ou de race ; l’Arabie saoudite conteste l’égalité homme-femme. La Pologne, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie et l'Union soviétique (RussieUkraineBiélorussie), s'abstiennent, quant à eux, en raison d'un différend concernant la définition du principe fondamental d’universalité tel qu'il est énoncé dans l’article 2 alinéa 1. Enfin, les deux derniers États n'ayant pas pris part au vote sont le Yémen et le Honduras.

 

Cette déclarations Universelle a été mal interprétée : l'homme est un animal, un être, un individu, une personne.

Cette Déclaration Universelle a donc été inversée le 25 septembre 2012 - écouter le discours de François Hollande, humains - : les droits de l'homme n'existent plus. Les droits de l'être existent maintenant.

 

 

 

Le préambule de la Déclaration Universelle l'expliquait bien quand il évoquait les « actes de barbarie ». la Déclaration Universelle est une parole des animaux, des arbres... s'exprimant dans un langage logique, disant la vérité, que les hommes n'ont pas voulu entendre.

Posté par liontigrepuma à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]